L’équipe nationale de football du Sénégal affronte, les 23 et 27 mars, les sélections d’Ousbékistan et de la Bosnie-Herzégovine, en matchs amicaux de préparation.

Nous y sommes ! Dans la dernière ligne droite de la préparation. La période dite « date FIFA », ouverte du 19 au 27 mars constitue l’une des dernières occasions pour les sélections qualifiées à la fête mondiale de procéder à une revue d’effectif. Aliou Cissé, sélectionneur des « Lions » du Sénégal n’a pas dérogé à la règle et a convoqué une trentaine de joueurs pour aborder les deux matchs amicaux prévus pour son équipe. Le premier aura lieu ce vendredi 23 mars 2018 au stade Mohammed V de Casablanca (coup d’envoi 17h GMT), au Maroc.

Mise en train face à l’Ouzbékistan

En guise de mise en route, les « Lions » affronteront une modeste formation asiatique d’Ouzbékistan, classée 72e au dernier Classement FIFA. Mais il ne faudrait pas pour autant sous-estimer la sélection des « Loups blancs » car si elle ne constitue pas un foudre de guerre, elle fait partie des équipes qui progressent le plus rapidement dans la zone asiatique. S’il est vrai que la formation dirigée par Samvel Babayan ne compte pas de joueurs célèbres, la plupart évoluant dans le championnat local et quelques rares parmi eux en Chine (comme Odil Akhmedov, milieu offensif de Shangai Shenua) ou en Russie (à l’instar de Vitali Denisov, arrière gauche du Lokomotiv Moscou), l’Ouzbékistan s’est distingué dernière par quelques résultats plutôt encourageants, se classant par exemple leader de la Poule H de l’avant-dernier tour des éliminatoires de la Zone Asie, devant les sélections de la Corée du Nord, des Philippines, de Bahreïn et du Yémen, avant de rendre les armes au tour suivant, se classement 4e, devant la Chine et le Qatar, d’une poule de 6 équipes dont l’Iran, la Corée du Nord et la Syrie se sont adjugées des trois premières places. Face au Sénégal, l’Ouzbékistan jouera certainement sans complexe, comme lors de son match amical remporté (1-0) contre le Burkina Faso le 24 août 2016.

Places en jeu contre la Bosnie

Après la «réception» d’Ouzbékistan, le Sénégal fera un déplacement en France, pour affronter, la sélection des « Dragons » de la Bosnie-Herzégovine (41e au dernier classement FIFA) le mardi 27 mars 2018 (coup d’envoi à 18h GMT). Un adversaire d’un niveau un cran plus élevé que le précédent. Cette deuxième rencontre, prévue au stade Océane (Le Havre), permettra à Aliou Cissé et son staff de se mesurer à une équipe qui pourra offrir une opposition certainement très proche de ce à quoi ils devraient s’attendre en Russie, dans moins de trois mois. Emmenée par l’excellent attaquant de l’As Roma, Edin Dzeko, la Bosnie-Herzégovine, qualifiée en 2014 mais absente à l’édition 2018, compte en son sein plusieurs joueurs de haut niveau, habitués des grands rendez-vous comme le solide arrière gauche d’Arsenal Sead Kolasinac ou encore le brillant milieu de terrain de la Juventus Turin Miralem Pjanic. Face à une telle équipe, Aliou Cissé alignera certainement une formation qui se rapprochera de ce qui devrait être son équipe-type, malgré les absences de Kara Mbodji qui pourrait être suppléé en défense centrale par Salif Sané ou le revenant Papy Djilobodji. Cette dernière rencontre avant le choix définitif des 23 joueurs et 8 réservistes retenus pour la compétition permettra d’avoir un aperçu sur la hiérarchie établie par Aliou Cissé sur certains postes. En outre, l’enjeu principal sera de se montrer à la hauteur d’une rencontre majeure, avec plusieurs joueurs, principalement les revenants, animés de l’ambition de taper dans l’œil du sélectionneur pour faire partie du dernier tri.

LISTE DES 30 JOUEURS DU SÉNÉGAL

Gardiens : Abdoulaye Diallo (Stade Rennais-France), Khadim Ndiaye (Haroya AC-Guinée), Alfred Gomis (Spal-Italie), Pape Seydou Ndiaye (Asc Jaraaf-Sénégal)

Défenseurs : Kalidou Koulibaly (Ssc Naples-Italie), Lamine Gassama (Alanyaspor-Turquie), Moussa Wagué (Kas Eupen-Belgique), Fallou Diagne (Metz-France), Papy Djilobodji (Djon-France), Youssouf Sabaly (Bordeaux-France), Pape Ndiaye Souaré (Cristal Palace-Angleterre), Armand Traoré (Cardiff City-Angleterre).

Milieux : Pape Alioune Ndiaye (Stock City-Angleterre), Cheikh Tidiane Ndoye (Birmingham City-Angleterre), Cheikhou Kouaté (West Ham-Angleterre), Idrissa Gana Guèye (Everton-Angleterre), Salif Sané (Hanovre 96-Allemagne), Alfred Ndiaye (Wolverhampton Fc-Angleterre), El Hadj Assane Dioussé (As Saint Étienne-France), Henri Saivet (Sivasspor-Turquie)

Attaquants : Keita Baldé (As Monaco Fc-France), Ismaila Sarr (Stade Rennais-France), Moussa Sow (Bursasport-Turquie), Moussa Konaté (Amiens Sporting club-France), Sadio Mané (Liverpool-Angleterre), Diafra Sakho (Stade Rennais-France), Mbaye Hamady Niang (Torino-Italie), Santy Ngom (Nantes-France), Baye Oumar Niass (Everton-Angleterre), Mame Biram Diouf (Stock City-Angleterre)

LISTE DE LA BOSNIE-HERZÉGOVINE

Gardiens : Ibrahim Šehić (Qarabag), Kenan Pirić (Zrinjski), Jasmin Burić (Lech Poznan-Pologne) 

Défenseurs : Sead Kolašinac (Arsenal-Angleterre), Ognjen Vranješ (AEK Athènes-Grèces), Ervin Zukanović (Genoa-Italie), Jozo Šimunović (Celtic-Ecosse), Toni Šunjić (Dinamo Moscou-Russie), Samir Memišević (Groningen), Ermin Bičakčić (Hoffenheim-Allemagne) 

Milieux : Muhamed Bešić (Middlesbrough-Angleterre), Miralem Pjanić (Juventus-Italie), Haris Medunjanin (Philadelphia Union-Etats Unis), Edin Višća (Basaksehir-Turquie), Haris Duljević (Dynamo Dresden-Allemagne), Deni Milošević (Konyaspor-Turquie), Elvis Sarić (Sarajevo), Gojko Cimirot (Standard Liege-Belgique), Goran Zakarić (Željezničar) 

Attaquants : Edin Džeko (Roma-Italie), Kenan Kodro (Grasshopper-Suisse), Riad Bajić (Basaksehir-Turquie), Smail Prevljak (Mattersburg-Autriche).