Le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé, subit une vague de critiques pour avoir testé un 3-5-2 jugé par beaucoup inadapté aux joueurs à sa disposition.

A quoi servent les matchs amicaux ? Cette question se trouve au coeur des débats qui agitent le football sénégalais au lendemain des deux matchs nuls poussifs réussis par les Lions de la Teranga, face à l’Ouzbékistan (1-1) puis à la Bosnie-Herzégovine (0-0). Lors de ces deux rencontres de préparation, le sélectionneur Aliou Cissé a testé une défense à trois axiaux, en 3-5-2. Le voilà aujourd’hui sévèrement critiqué.